Stéphane Tran Ngoc

Photo

Né à Paris, Stéphane Tran Ngoc a été acclamé dans plus de trente pays pour sa «prestation passionnée et précise… il a cette qualité magique où l’instrument devient une extension continue de l’esprit» (The Washington Post) et pour ses «vertus exceptionnelles de justesse et de sonorité… un succès hors du commun… impressionnant» (The Strad), «une révélation, un bonheur» (Le Monde).

Suite à ses succès lors des concours internationaux Lipizer, Paganini, Artists Internationals et Long-Thibaud 1990 où il est Grand Prix et Prix Spécial du Public, Stéphane Tran Ngoc s’est produit au Carnegie Weill Hall de New York, Salle Gaveau, Salle Pleyel, le Théâtre des Champs- Elysées et le Théâtre du Châtelet à Paris, ainsi qu’au Suntori Hall de Tokyo et le National Concert Hall de Beijing. Il a également joué en soliste avec des orchestres tels l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Philharmonique de Monte-Carlo, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre National d’Île-de-France, et le Shinsei Symphony Orchestra.

Parmi ses enregistrements figurent la création de la sonate pour violon et piano de Serge Nigg (Grand Prix du Disque 1996), les sonates pour violon seul d’Ysaÿe, le trio pour cor de Brahms et les sonates de Schumann et un disque consacré à Ravel, tous salués par la critique: « Stéphane Tran Ngoc interprète avec aisance… c’est un musicien racé… sa tonalité extrêmement délicate… le résultat est tout simplement sublime».

Sa formation passe par le CNSM de Paris où il obtient un premier Prix de violon et de musique de chambre à l’âge de quinze ans. Après un troisième cycle à Paris, il part aux États-Unis avec une bourse de l’Institut International d’Éducation pour étudier avec Itzhak Perlman au Brooklyn College Conservatory of Music, où il obtient son Master’s Degree, avant de suivre le programme de Doctorat à la Juilliard School de New York avec Dorothy Delay.

Pédagogue reconnu, Stéphane Tran Ngoc a été professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon pendant plusieurs années avant d’enseigner aux Etats-Unis au Lawrence University Conservatory of Music aux USA puis en tant que directeur du département de cordes au London College of Music. Il enseigne actuellement au conservatoire d’Aulnay-sous-Bois et au Pôle Sup 93. Fréquemment demandé pour des masterclasses, il a également été membre du jury de concours internationaux dont le concours Long-Thibaud. En plus de ses activités de soliste, c’est un chambriste aguerri, se produisant notamment en tant que violoniste du Quatuor Da Ponte et les Lawrence Chamber Players aux États-Unis, et en tant que violon solo des Danish Chamber Players depuis 2010. La compositrice Suzanne Giraud lui a dédié un concerto pour violon et ensemble qui a été créé en août 2014 au festival des Nancyphonies et enregistré en 2015.