Sébastien Hurtaud

Photo

Sébastien Hurtaud fait ses débuts comme soliste à l’âge de 12 ans dans le concerto de Katchaturian avec l’Orchestre de La Rochelle. Il joue à 15 ans sous la direction de Sergiu Cellibidache avec l’Orchestre de La Schola Cantorum de Paris ce qui l’amènera pleinement dans une carrière de soliste. Au cours de ses études musicales, Sébastien a obtenu les plus hautes distinctions de la Schola Cantorum, du CNSM de Paris, et du Royal Northem College of Music de Manchester. Il participe à l’une des dernières Master-Class de Rostropovich et a étudié auprès d’Alexander Rudin, Arto Noras, Raphaël Sommer, Aldo Parisot, Menahem Pressler, Karine Georgian, Erwan Fauré et Réna Shereshevskaya (musique de chambre).

Il est le premier français à avoir été récompensé au concours Adam intenational cello competition accompagné du 1er Prix de la meilleure interprétation des Suites de Bach, du concours Naumburg Foundation de New-York et du concours Aldo Parisot en Corée du sud.

Le journal américain « Fanfare Magazine » écrira de lui: «Il a l’âme d’un Rostropovich et l’aplomb d’un Feuermann ». Le Fielding Hérald  dira «Sebastien Hurtaud est un maître né du violoncelle!». Alain Cochard dira de Sébastien qu’ « il ne cesse de surprendre et d’éblouir par sa richesse musicale et sa personnalité.». Le journal «L’Union» par « son tempérament fougueux et un son qui vous transperce d’émotion », « Le Bien Public » par « sa poésie dans son jeu».

Sébastien Hurtaud est réclamé dans les festivals internationaux, dans de prestigieuses salles en Europe, aux États-Unis, au Japon, en Nouvelle-Zélande, et en Amérique du Sud. Il joue sous la direction de Werner Andreas Albert avec le Christchurch Symphony Orchestra , Antoni Wit avec le New-Zealand Symphony Orchestra pour une tournée en Nouvelle-Zélande, Arie Van Beck, Edmon Colomer, Pieter-Jelle Deboer avec l’Orchestre de Picardie, Mauricio Galindo avec l’Orchestre de Sao Paulo, Paul Philips avec le Meadows Symphony orchestra de Dallas, David Robertson avec l’Inter-Contemporain orchestra, Stéphane Cardon avec l’Orchestre Symphonique de Douai, Christophe Mangou avec l’Orchestre de chambre d’Île de France…

Sous le précieux conseil de Rostropovich, Sébastien est dédicataire de nombreuses œuvres pour violoncelle. En 2017, il créera le concerto de Gareth Farr pour les commémorations du centenaire de la première guerre mondiale. Son premier disque sorti en 2014 enregistré avec Paméla Hurtado chez Naxos consacré au compositeur Hindemith a reçu la reconnaissance de la presse internationale. Ils enregistreront début 2016 un disque live à la salle Colonne et feront la création mondiale d’une pièce de Youli Galperine.

A pprécié pour ses qualités de pédagogue, il a été assistant de la classe d’Andres Diaz à l’Université de Dallas et donne régulièrement des master-class de violoncelle et de musique de chambre aux USA, au Conservatoire International de Musique de Paris et à l’Université de Waikato de Nouvelle-Zélande.