Reinhardt Von Nagel

0716_photo_vonnagel (2)Reinhard von Nagel fonde son premier atelier en 1964 : Une menuiserie à Saint-Germain des Prés.

En 1969, le hasard lui fait rencontrer Hubert Bédard, facteur et restaurateur de clavecins qui a fréquenté les ateliers de Frank Hubbard et William Dowd à l’ombre de l’Université Harvard. C’est là, aux USA, que Hubbard et Dowd font renaître l’art de faire des clavecins à l‘ancienne, art perdu depuis un siècle et demi. Bédard était le messager de ce renouveau en Europe et Reinhard von Nagel, menuisier, son émule.

En 1971 il rencontre William Dowd au Musée Instrumental du Conservatoire de Paris. Les deux hommes conviennent encore la même année de s’associer pour faire des clavecins de facture historique ensemble : C’est la naissance de la Société William Dowd-Paris. Elle s’installe dans les locaux de Reinhard von Nagel dans le Faubourg Saint-Antoine à Paris.  C’est ici que voient le jour quelques 400 clavecins sous la marque de WILLIAM DOWD-PARIS d‘abord. Depuis 1986, Dowd ayant pris sa retraite, la marque devient VON NAGEL-PARIS et REINHARD VON NAGEL. En 2009 bientôt mille clavecins des écoles flamande, française, franco-allemande et italienne auront quitté l’atelier.Reinhard von Nagel, Maître d’Art, expert honoraire près la Cour d’Appel de Paris, emploie aujourd’hui cinq salariés, dont trois compagnons expérimentés.