Michäel Guido

Grâcephoto_guido au soutien de la Fondation Royaumont, Michaël Guido a été pendant plus de dix ans disciple du pianiste Ruben Lifschitz , l’un des plus grands spécialistes du Lied et de la mélodie. Sous son impulsion, les collaborations musicales entreprises à Royaumont ont toutes été couronnées de succès : prix de Duo du Concours International Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger (2007) avec le baryton Edwin Crossley-Mercer, prix de Duo du Concours International de Mélodie Française de Toulouse (2009) avec la soprano Shigeko Hata… Dans ce même cadre ont fleuri des partenariats avec le baryton Guillaume Andrieux, avec la soprano Chiara Skerath (Prix Reine-Elisabeth 2014), et un duo à quatre mains avec le pianiste Martin Surot.

Michaël Guido s’est produit sur des scènes parisiennes telles que la Maison de Radio France, l’Amphithéâtre de la Cité de la Musique, l’Auditorium du Louvre, l’Opéra-Comique, l’Hôtel des Invalides, le Sénat, l’Athénée Théâtre Louis Jouvet, et dans des festivals tels que Saint-Riquier, Royaumont, Flâneries de Reims… ; en Allemagne lors du Festival Mecklenburg-Vorpommern, et sur piano historique au Musée Lehmbruck de Duisburg ; en Italie pour le Festival  Nuits d’été de Naples, ou encore dans une tournée de récitals de musique française aux Etats-Unis.

En 2014–15, il accompagne le baryton Stéphane Degout dans les festivals de la Chaise-Dieu, de Royaumont, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, et prochainement à l’Opéra Bastille et à l’Opéra de Lyon.

Formé au Conservatoire Régional de Lyon, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Michaël Guido obtient avec distinctions ses premiers prix en Piano (classe de Jean-François Heisser et Marie-Josèphe Jude ), en Accompagnement Vocal (classe d’Anne Le Bozec et d’Emmanuel Olivier ) , ainsi qu’en Musique de Chambre auprès de Daria Hovora.

Pour approfondir sa connaissance du répertoire du Lied et de la langue allemande, il a séjourné un an en Allemagne, étudiant à la Hochschule de Karlsruhe auprès du pianiste Hartmut Höll.

Parallèlement à son activité concertiste, Michaël Guido est titulaire du Certificat d’Aptitude et professeur au Conservatoire de Versailles, où il enseigne le piano depuis 2008.